#COVID 19

Dans cette page, retrouvez les dernières actualités pour lutter contre la pandémie

La vaccination est désormais ouverte à toute personne de 55 ans et plus. Selon son état de santé, un vaccin différent est proposé.

Les plages de rendez-vous de vaccinations sont vite occupées. N’hésitez pas à vous connecter plusieurs fois par jour à Doctolib pour trouver 1 créneau.

ATTESTATIONS DE DÉPLACEMENT : retrouvez les dans les documents associés.

Calculez 10 km autour de votre domicile :

Cliquez sur le plan pour effectuer vos calculs

COVID-19 : point épidémiologique de l’ARS Hauts de France

Les outils numériques pour lutter contre la Covid-19

Retrouvez le dernier point de Santé Publique France dans les liens associés.

Vaccination Grand Public (Information du 05/03/21)
Vaccination Professionnels de Santé (info du 13/02/21)

Êtes-vous éligible à la vaccination ? La réponse en 1 minute ci-dessous

Cliquez sur l’image pour connaître les personnes prioritaires à la vaccination

Liste des comorbidités ouvrant droit à la vaccination pour les personnes de 50 à 74 ans inclus

Pathologies cardio-vasculaires :
  • hypertension artérielle compliquée (notamment complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales),
  • antécédent d’accident vasculaire cérébral,
  • antécédent de chirurgie cardiaque,
  • insuffisance cardiaque ;
  • antécédents de coronaropathie.
Diabète de types 1 et 2 ;
Pathologies respiratoires chroniques susceptibles de décompenser lors d’une infection virale, notamment :
  • broncho pneumopathie obstructive,
  • insuffisance respiratoire,
  • asthme sévère,
  • fibrose pulmonaire,
  • syndrome d’apnées du sommeil,
  • mucoviscidose.
Insuffisance rénale chronique ;
Obésité avec indice de masse corporelle ≥30 ;
Cancer ou hémopathie maligne ;
Maladies hépatiques chroniques, en particulier la cirrhose ;
Immunodépression congénitale ou acquise ;
Syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie ;
Pathologies neurologiques :
  • maladies du motoneurone,
  • myasthénie grave,
  • sclérose en plaques,
  • maladie de Parkinson,
  • paralysie cérébrale,
  • quadriplégie ou hémiplégie,
  • tumeur maligne primitive cérébrale,
  • maladie cérébelleuse progressive ;
Troubles psychiatriques ;
Démence.

Personnes vulnérables à haut risque :

Il s’agit des patients :

  • atteints de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie
  • atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés
  • atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés
  • transplantés d’organes solides
  • transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques
  • atteints de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes
  • atteints de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste spécifique établie par le COS et les filières de santé maladies rares)
  • atteints de trisomie 21