L'Environnement

Retour en images sur la taille des fascines

Retour en images sur la taille des fascines par les élèves du Lycée Agricole d’Airon.

Depuis 2020, la municipalité, en partenariat avec le Syndicat Mixte Oise-Aronde (SMOA), a souhaité mettre en place des obstacles naturels pour freiner les ruissellements de boues. L’option s’est portée sur des fascines vivantes.
Durant ces 3 années, ces aménagements ont joué leur rôle de filtre en piégeant les boues transportées par le ruissellement des champs les plus en hauteur. Les fascines limitent aussi l’érosion en diminuant la vitesse de l’eau. En effet, force est de constater que, depuis ces mises en place, et malgré les pluies abondantes et quelque fois violentes, les habitations du village se trouvent mieux protégés des coulées de boues et des inondations.

Par ailleurs ces fascines vivantes ont besoin d’un entretien régulier. Et c’est précisément ce qui a encore été fait ce 12 février sur notre commune.

Cet entretien est réalisé grâce à une entente entre le SMOA et les lycées agricoles. L’an dernier c’était une classe de lycée Quentin de Pierrefonds qui avait œuvré sur nos fascines.
Mr Deschamps, directeur du SMAO a proposé à la municipalité de renouveler ce chantier d’application qui avait rencontré un franc succès auprès des professeurs et élèves. Cette année, c’est avec le Lycée Agricole d’Airon que cette action s’est réalisée.
Ce sont leurs professeurs et une cinquantaine d’élèves de 2 classes de 1ères, une de Gestion des milieux naturels et humides et une de Conduite de l’exploitation agricole qui sont venus ce 12 février tailler les fascines. Ce chantier est formateur et est en parfaite adéquation avec le programme pédagogique de ces lycéens.

Une fois par an, les fascines doivent être taillées à partir de la 2ème année, voir 3ème. La taille permet le renforcement des pieux de saule et de recharger les fagots en travers avec les branches.

Le Syndicat Mixte Oise-Aronde, est très impliqué dans la maîtrise des ruissellements sur nos communes et nous tenons à renouveler à leurs équipes tous nos remerciements pour leurs actions ainsi qu’aux élèves du Lycée Agricole d’Airion

Pourquoi avons-nous choisi, en concertation avec le SMOA, des fascines vivantes ?

La fascine vivante est réalisée avec du bois qui prend facilement racine au contact de la terre, comme du saule. A terme, la fascine devient alors une haie. Dans un premier temps ce sont les branchages qui sont efficaces pour freiner les ruissellements et quand les branchages ont vieilli, les arbres qui sont suffisamment développés continuent à jouer un rôle vis-à-vis du ruissellement. Ce type de fascine « vivante » est beaucoup plus pérenne dans le temps qu’une fascine en bois mort qui elle a une durée de vie de seulement 2 à 4 ans car selon la nature des branches utilisées, celles-ci vont pourrir plus ou moins vite.

Découvrez ou redécouvrez où se situent les fascines sur notre commune en lisant en ligne l’Infos Jaux de Mai 2023 (page 3) : https://www.calameo.com/books/006603053ce29261d3202

Toutes les photos de cet évènement en cliquant sur ce lien : https://www.jaux.fr/albums/taille-des-fascines-par-les-eleves-du-lycee-agricole-dairion/